Paillage : pourquoi et comment le réaliser ?

L’entretien du jardin et des végétaux qui la composent ne se résume pas à l’arrosage. En effet, certaines actions doivent être entreprises pour que les plantes soient à la fois belles et pérennes. Le paillage est l’une de ces actions à ne pas négliger. Toutefois, les jardiniers amateurs ne sont pas forcément au courant des détails de cette manœuvre. C’est la raison pour laquelle il est important de connaître les avantages et les différentes possibilités pour un paillage réussi. Ainsi, nous allons voir pourquoi il est important de pailler le jardin et comment le faire.

Les avantages du paillage

livraison de produits pour le paillage en vrac en Ile de France
Photo : c-tm.f livraison de produits pour le paillage en vrac en Ile de France

Quel que soit le matériau utilisé, le paillage est toujours bénéfique pour le jardin. Effectivement, tant pour le sol que pour les plantes, le paillage permet notamment de limiter les arrosages car l’humidité du sol est maintenue. Mauvaises herbes, champignons et autres parasites seront considérablement limités grâce aux galets de jardin qui sont d’excellents produits pour le paillage. Ainsi, les fleurs et les autres plantes pourront croître en toute sérénité. De plus, les galets sont de beaux éléments de décoration pour l’extérieur. Le sol nu demande un arrosage régulier pour les plantes. En outre, il n’est pas bénéfique pour la propreté des fruits et des légumes. Les éclaboussures de boue et le contact direct avec le sol salissent rapidement les plantations. Le paillage permet de limiter ce désagrément. Actuellement, l’écologie fait partie des maître-mots du quotidien, quel que soit le domaine. Le paillage permet d’utiliser des matériaux organiques comme les tontes de gazon ou les copeaux de bois pour préserver les plantes. Les coques de fruits, de noix ou de noisettes peuvent aussi servir pour le paillage. Donc, il convient de bien les conserver pour qu’ils soient utilisés autrement qu’à être jetés à la poubelle.

La réalisation du paillage

En général, effectuer un paillage est à la portée de tous. Il suffit de disposer du bon paillis et de respecter quelques consignes. En premier lieu, il convient de mentionner que certaines situations ne sont pas propices au paillage. Il s’agit notamment des périodes de vent fort et lorsque le sol est gelé. Le but n’est pas d’agresser les végétaux mais de maintenir l’humidité du sol où ils se trouvent. En second lieu, compte tenu de la diversité des matériaux disponibles, mieux vaut bien choisir le paillis pour une plante donnée. Ainsi, privilégier par exemple de la paille ou de la fougère pour pailler les plantes sensibles. Enfin, pour le paillage proprement dit, vous devrez désherber et arroser le sol d’abord. Puis, épandre 7 cm de paillage environ en évitant de recouvrir le collet. Pour finir, arroser le tout. Bien qu’ils soient souvent biodégradables, les paillis textiles ou en plastique ne sont pas esthétiques pour le jardin. Toutefois, vous pouvez les combiner ave un autre type de paillage pour pallier à ce désagrément. En périodes de chaleur, pensez à retirer le paillage pour que la pluie et l’arrosage pénètrent le sol. Cela évite la propagation des parasites au printemps et en été.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *