Comment choisir un coffre fort

Avant de choisir un coffre fort, celui-c- se doit d’être solide afin d’offrir une résistance maximum lors d’une tentative d’effraction.

Coffre fort, techniques et matériaux.

choisir-cofre-fort-choisirUn coffre fort, se doit d’offrir une résistance maximum lors d’une tentative d’effraction. Il doit donc être fabriqué dans des matériaux hyper résistants. Son ouverture est à clé ou à combinaison (mécanique, électronique ou biométrique).

Tout comme la porte blindée d’un coffre de banque, il n’est pas inviolable. Seul compte le temps qu’il résistera aux cambrioleurs, à la flamme d’un chalumeau, celles d’un incendie ou encore son étanchéité à l’eau ou à la poussière en cas de catastrophe naturelle.

De nombreuses normes définissent (les normes EN 1143-1, EN 1047-1 et A2p), la classification d’un coffre fort, plusieurs critères sont pris en compte :

L’épaisseur de ses parois (de 60 mm à 150 mm) et leur composition (souvent acier et manganèse).

Le système de fermeture est l’un des points névralgique d’un coffre fort, en acier ou en mélange acier et manganèse. Barres anti arrachement sur les pivots, ainsi que des protections contre le perçage sur les parties sensibles de la serrure. Robustesse des pênes de la porte.

Les normes en vigueur.

  • Les normes « EN » et « A2p »
  • La norme EN 1143-1 : contre les effractions, va de 0 à 6.

Chaque type coffre fort passe un test anti-effraction, on va évaluer son temps de résistance à l’effraction. Plus il est élevé, plus il se voit attribuer une classification importante, cette note va permettre aux assureurs de fixer le montant des biens que vous pourrez protéger dans ce coffre et que votre assurance couvrira (de 8 000 € à 30 000 €).

La norme EN 1047-1 : contre l’incendie (exprimée en temps de résistance).

Comme pour l’effraction, des tests de résistance à la chaleur (1000°), des tests au choc thermique (chaud et froid intense répétés), ainsi que des tests de stabilité et d’homogénéité en cas de chute.

La norme A2p : solidité et résistance des serrures.

A2p (Assurance prévention protection), test de résistance des serrures à l’ouverture, ces tests sont menés dans les conditions réel d’effraction les testeurs utilisent les mêmes outils que les cambrioleurs, ces normes définissent  la classe des serrures, la certification est obtenue en fonction du temps de résistance à l’ouverture.

A2p* = 5 minutes, A2p** = 10 minutes et A2p*** = 15 minutes.

Compte tenu de l’ensemble des résultats à ces tests, une classification va être définie, c’est celle-ci qui va définir (en grande partie) le prix du coffre fort.

Coffres forts, le prix du marché.

Sur le marché, vous trouverez tout type de coffre à tous les prix, mais il est important de savoir quel type de coffre fort vous recherchez.

En effet, si c’est pour déposer, valeurs et documents important (déclarés à l’assurance), il vous faudra acquérir un coffre d’une classification correspondant aux biens à protéger. Si c’est seulement pour protéger quelques bijoux et papiers, un tel investissement n’est peut être pas nécessaire.

Pour un coffre de 10 litres, vous trouverez dans les grandes enseignes de bricolage ainsi que chez les revendeurs spécialisés des coffres à partir de 600 € jusqu’à 1 500 € pour un coffre de classe 1 A2p*, norme feu (papiers), 30 min.

Vous trouverez aussi des coffres, tirelire de 10€ à 30€, tout dépend de l’utilisation que vous Voulez en faire.

Pour les coffres forts de classe supérieure, prenez contact avec un revendeur spécialisé et… faites-vous faire plusieurs devis, en effet les prix peuvent parfois paraître prohibitif.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à prendre conseils auprès d’un professionnel avant de choisir et de prendre une décision…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *