Choisir l’indépendance de couchage du matelas

Aimer une personne signifie que l’on veut partager son lit avec cette personne. Hélas, l’un ou l’autre peut changer trop souvent sa position de couchage pendant la nuit. Sur certains matelas, cela peut être très gênant pour l’un ou l’autre. Pourtant, c’est un reflexe inné permettant d’éviter les sensations de fourmillement ou d’évacuer naturellement ses stresses. L’utilisation d’un matelas à indépendance de couchage se révèle alors être la meilleure solution.

Pourquoi faut-il une indépendance de couchage ?

Nous avons souvent tendance à oublier qu’on partage notre lit avec une autre personne lors du choix du matelas. Nous ne tenons donc pas en considération le côté confort de couchage pour deux personnes. Alors que la personne avec laquelle nous partageons notre lit peut avoir du mal à dormir paisiblement avec tous les mouvements que nous allons créer chaque fois que nous retournons pour changer de position.

Selon les scientifiques, l’individu change une quarantaine de fois de position de couchage en une nuit. Imaginez l’enfer que va vivre votre conjoint s’il va sortir de son sommeil 40 fois par nuit simplement parce que votre matelas n’offre pas une bonne indépendance de couchage. D’où l’intérêt de choisir un matelas comme expliqué ici réalisé avec une suspension permettant une liberté de mouvement.

Quelle suspension donne plus d’indépendance de couchage ?

Selon plusieurs tests, le matelas à ressorts ensachés sort du lot pour porter le titre du matelas le plus développé en matière d’indépendance de couchage. Viennent ensuite les matelas en mousse mémoire de forme et les matelas en latex.

Enveloppé individuellement dans un sachet, les ressorts coniques offrent en effet un soutien totalement autonome. Une pression exercée sur une zone précise n’agira que sur les ressorts ensachés se trouvant en dessous.

Vous pouvez alors retourner autant de fois que nécessaire pendant la nuit ; la personne avec laquelle vous partagez votre lit ne sentira aucun mouvement. La zone qu’elle occupe restera immobile pendant que la vôtre bouge.

Pour offrir  une indépendance optimale, certaines marques se sont allées jusqu’à imaginer un modèle qui embarque une suspension différente pour chaque côté du matelas.  L’utilisation deux soutiens différents sur un seul matelas peut toutefois créer une inégalité de confort ressenti sur chaque côté du matelas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *