Le crowdfunding, une affaire qui marche en Europe

Le système de crowfunding connaît un véritable boom en Europe. Rappelons que le crowfunding est une méthode de financement qui permet de lever des fonds auprès des internautes via des dons, des prêts ou des entrées au capital d’entreprise pour financer des projets.

Les montants récoltés grâce au financement participatif au cours de l’année écoulée s’élevaient à environ 3 milliards d’euros. Une nette haute de 144 % par rapport à 2013 et qui fait de 2014 une véritable année charnière pour le financement participatif.

Plusieurs études constatent que cette tendance haussière est en grande partie soutenue par les activités de crowfunding au Royaume-Uni. Les plateformes de financement participative anglaises ont à elles seules réunis79 % (2,3 milliards d’euros) des fonds collectés en Europe pour l’année 2014. L’Angleterre enregistre également la plus forte progression du crowfunding (+168% en un an), loin devant l’Europe continentale (+83% par an).

Les visées du crowfunding diffèrent d’un pays à l’autre. Outre-manche par exemple, le financement participatif est utilisé par des plateformes-spécialisées pour financer le crédit aux PME et à la consommation. Les statistiques révèlent que chaque Britannique a fait don en moyenne de 36 euros via ces plateformes de crowfunding.

Si l’Angleterre fait figure de championne des levées de fonds en ligne sur le vieux continent, la France n’est pas en reste. 154 millions d’euros ont été levés en 2014 dans l’Hexagone, dont 77 millions, via la plateforme « Prêt d’Union » spécialisée dans le crédit à la consommation. Vient ensuite l’Allemagne avec 140 millions d’euros levés.

En Espagne où 62 millions d’euros ont été levés, le crowfunding s’est substitué aux financements de l’état pour les particuliers, dans un pays où les dépenses publiques ont beaucoup reculé.

Selon les prévisions, le crowfunding devrait atteindre de nouveaux records en Europe. Certaines études estiment que les fonds collectés pourraient avoisinés les 7 milliards d’euros, avec un écart toujours plus grand entre l’Europe continentale et l’outre-Manche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *